Vampire-Knight-RPG


Forum RPG sur Vampire knight
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Hayari Hiou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Hayari Hiou



Messages : 15
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Hayari Hiou Jeu 26 Juil - 12:13



Dossier du nouvel arrivant




Informations générales


Nom : Hiou

Prénom : Hayari

Âge : 16ans................................

Sexe : Féminin

Date de naissance : 25 Decembre

Classe : Night Class

Race : Level B

Pouvoir(s) :
Spoiler:
 






Qui est vraiment votre personnage?

Description physique : Jeune demi-princesse appartenant à l'illustre clan Hiou, notre vampiresse n'a pas encore atteint la majorité, elle a tout juste 16 années. Notre jeune fille n'est plus une enfant physiquement, c'est devenu un petit bout de femme quand on la regarde attentivement. Elle aborde une silhouette svelte, étirée sur 178 centimètres. Oh vous allez me dire qu'elle est grande ! C'est peu-être ça qui fait son charme qui sait ! Oh rassurez-vous, ce n'est pas son seul atout ! Elle a une peau couleur porcelaine, aussi douce que la peau d'un abricot. En fonction de l'éclairage, cette peau peut vous paraitre plus ou moins blanche, une nuance ressemblant au marbre, cette pierre glacée... Elle a une généreuse poitrine ni trop grosse ni trop petite, voilà un autre atout à rajouter à son palmarès ! Sinon, c'est aussi une petite curiosité. Habituellement, les membres du clan Hiou ont tous les cheveux argenté ou blanc, mais jamais noir comme les siens... Parlons de ses cheveux ! Avant elle aimait bien les garder très longs et a présent, elle a considérablement réduit leur taille jusqu'à ce qu'ils arrivent au milieu du dos. Des mèches ondulées par-ci par là et le tour est joué ! Comme ce n'est pas fini, je vous parle de sa frange : deux grandes mèches de cheveux qui semblent indisciplinées. Sur la mèche de gauche, deux petites barrettes de la couleur de ses yeux. Ses yeux ? Ah pardon, j'aurais juré en avoir déjà parlé ! Et bien ils sont de couleur rouge, couleur du sang. Une couleur peu commune, je vous l'accorde ! De jolies pupilles pour de jolis contours ! Les cils d'Hayari sont plutôt bien prononcés encadrant ses yeux, c'est la dentelle au bout de la pièce de tissu ! Son regard est aussi enfantin que celui d'un enfant, bien qu'elle ait grandie en maturité ! En menton légèrement pointu, une jolie bouche dissimulant de fins crocs immaculé... Et un tout petit nez !


Caractère(et loisirs) : Il faut bien commencer par quelque chose non ? Mademoiselle Hiou est la réincarnation du calme, la plupart du temps elle reste maitresse de ses émotions. La plupart du temps ? Et bien il arrive que la situation lui échappe et dans ces cas-là, elle est complètement paniquée, mais il lui arrive aussi de piquer des colères noires. C'est quelqu'un de très ouvert avec les autres, qu'ils soient humains ou vampires, qu'il soit level D ou bien sang pur ! Sociable et charismatique, elle est appréciée par la majorité des personnes qu'elle croise ou fréquente. Elle garde toujours le sourire et reste courtoise et serviable sans pour autant lécher les bottes des bottes des autres pour en obtenir des faveurs, non ce n'est pas elle ça. Elle est très gentille et pense davantage à son prochain qu'à elle, brave petite qui a le coeur sur la main ! Une enfant dans le corps d'une adolescente de 16 ans, une enfant qui respire la joie de vivre ! Mais n'allez pas croire que c'est une gamine finie, Hayari sait se montrer mature ! Comme tout être humain vivant, elle a des sentiments et quand elle aime certaine personne elle n'hésitera pas à montrer les crocs pour les protéger coute que coute ! Même si son adversaire se trouverait être un sang pur, elle ne reculera pas et lui feras face. Courageuse ou inconsciente ? Je dirais plutôt courageuse. Hayari sait ce qui est dangereux et préfère l'éviter mais quand cela est impossible, bah elle attend que le danger viens à elle pour le renvoyer d'où il viens ! Du premier coup d’œil, on pourrait penser que l'héritière du clan Hiou suis son bonhomme de chemin en obéissant bien sagement, mais ne vous fiez pas aux apparences ! Elle obéit le plus souvent mais ça lui arrive de transgresser les règles délibérément pour énerver les autres ! Un brin provocatrice, elle aime bien pousser certaines personnes à bout, mais qui aime bien châtie bien ! Et comme si ça ne suffisait pas, elle n'en fait qu'à sa tête pour aller droit au but et ne se laisse pas marcher sur les pieds, un caractère bien trempé ! Mais sous cette apparence ce cache quelqu'un qui a beaucoup souffert de son passé tâché de sang et par moment elle aime se réfugier pour rester seule. Elle n'aime pas trop être un vampire, mais hélas c'est sa nature ! Elle envie les humains, leur condition... Ils ne se posent pas de soucis et rebondissent quoi qu'il arrive. Elle est désireuse de préserver la paix entre les humains et les vampires, pour que leur cohabitation soit possible un jour. Elle montre les crocs à tous ceux qui oseraient menacer la paix entre les deux races et ira jusqu'à se battre avec acharnement. N'ayant pas trouvé de raison de vivre en ce monde, elle se considère comme la gardienne de certaines personnes qui lui sont chères, né dans l'unique but de les protéger.


Histoire : Pour commencer, Hayari n'est pas née dans un hôpital ou une jolie maison, entourée de personnes... Elle a vu le jour dans une contrée où personne n'ose s'y aventurer, un 25 décembre... Il fallait cacher son existence à tout prix pour que sa vie soit sauve ! Le jour de sa conception, ou plutôt... Le jour où sa mère s'était rendu compte qu'elle était enceinte, elle crut bon de fuir avec le père de l'enfant pour s'isoler au bout du monde... Mais Lady Shizuka était étroitement surveillée par le conseil, sois disant pour sa sécurité, alors les berner ne sera pas facile! Shizuka réfléchit à un plan, et il fallait faire vite! Comme elle passait ses journées enfermée, elle connaissait les horaires des gardes, l'heure où ils prennent une petite pause et j'en passe... Elle allait bien sûr profiter de la pause des gardes pour s'échapper! Elle fit pousser un buisson en plein milieu du couloir, assez loin de sa cage et ce dernier fleurit... Une curieuse odeur s'échappa des fleurs de couleur vertes et Shizuka s'en boucha le nez et son amant également. Qu'elle plante a t'elle fait pousser? A quoi servait cette odeur? Et bien elle endort celui qui la respire puis au bout de quelques secondes, Shizuka utilisa son échappe pour frapper le mur de sa prison et le pulvériser. Une écharpe ne devrait pas faire de telle dégâts, mais celle de Shizuka avait été faite avec une matière spéciale mêlé au métal. Elle était aussi légère qu'un tissu de soie basique mais résistant comme le fer et dur comme le diamant. Foncer dans le tas et massacrer des geôliers? Non, ce serais attirer l'attention et il fallait plus faire dans la finesse et discrétion. C'est ainsi que le couple parti loin, très loin, aussi loin qu'ils pouvaient y aller. Leur amour était interdis et la mère était déjà fiancée... C'était une belle princesse de sang pur et la loi voudrait que les sang-purs se marient entre eux pour donner naissance à une progéniture divine... Hélas ce ne sera pas le cas pour cette princesse, car elle éprouve aucun sentiment et témoigne même une certaine indifférence à l'égard de son futur mari. En revanche, elle était très amoureuse d'un humain qu'on lui a présenté comme offrande, un cadeau de la part du conseil. Elle épprouvait un amour sincère et pur... La fuite de la sang-pur n'a pas échapper à son fiancé et il remua ciel et terre pour tenter de la retrouver, en vain ... Cependant, s'il ne savait pas ou se trouvais sa promise, il savait qu'elle avait mis au monde un enfant, son enfant. Comment a t'il put savoir pour Shizuka? Et bien il avait envoyé des sbires un peu partout pour la retrouver et l'un deux l'a vu enceinte jusqu'au yeux quelques mois plutart... Par chance, le sbire ne s'attarda pas pour éviter de se faire repérer par Shizuka et partit faire son rapport à son maître, voilà. Rido eut le sourire au lèvres en apprenant la nouvelle. Une petite créature au sang mêlé, réunissant celui des Hiou et des Kuran. Qu'elle serait sa réaction si il apprenait que l'enfant n'est pas de lui? Pour le moment il croyait dur comme fer à sa paternité et veut dévorer l'enfant bien plus que la mère...

Les jours passent puis les mois et enfin les années... 10 années se succèdent, promesse de bonheur pour la petite famille. Rido Kuran ne les avaient pas retrouvé, ni les autres du conseil d'ailleurs c'est une chance ! Ils pouvaient vivre tranquillement au jour le jour. Hayari était un bébé vampire précoce et ses crocs poussèrent alors qu'ils devaient apparaître quelques années plupart. Alors, la mère partagea son sang pour la nourrir, la rendant plus forte. La petite famille multiplia les fugues et déplacements pour garder le secret de la naissance et cette relation interdite digne d'une pièce de théâtre à la Roméo et Juliette. Hayari ne quittait jamais le giron de sa mère, mais un jour, elle voulut visiter le monde toute seule, soif d'aventure ! C'est ainsi qu'elle se retrouva devant des vampires qui travaillaient pour le conseil de vampires... Ils furent d'abords surpris et se demandèrent si Shizuka n'avais pas pris de forme juvénile pour leur échapper mais l'odeur d'Hayari était à moitié humaine, ce qui la trompa. Donc ils furent encore plus stupéfait, car Rido leur avait dit que Shizuka avait donné naissance à leur enfant... Ils laissèrent l'enfant et partirent faire leur rapport au chef du conseil. La petite fille se dit que ce n'était rien de bien méchant mais, elle se trompait... Car c'est à ce moment-là que les rouages se mettent en place. Elle rentra à la maison, un joli manoir caché en pleine forêt d'inspiration européenne.

La paix fut troublée, les mêmes vampires se présentèrent au manoir et voulurent emmener la petite Hayari et Shizuka, en supprimant l'amant de la princesse Hiou. L'amant était le père de l'enfant, il fallait le punir d'après eux... Rido ne supportait pas qu'un autre homme que lui ait fait des choses à sa fiancée, et de plus, c'était un vampire de rang inférieur alors que lui, c'était un sang-pur... La pire des hontes! Shizuka s'interposa et égorgea les vampires pour ordonner à son amant de fuir avec la petite tandis qu'elle partirait de son côté... Il fallait faire diversion et les laisser partir ! C'est alors que la famille se fragmenta... Hayari ne supportait pas l'idée que sa mère disparaisse ainsi mais, hélas elle compris que c'était nécessaire et qu'ils allaient se revoir un jour... Le père emmena la fillette dans un village de hunter pour s'y réfugier, autant vous dire que l'homme n'est pas très bien accueillis car, c'était le déshonneur pour un chasseur d'être devenu vampire, un vampire qui pouvait dégénérer au stade de level E en plus car notre jeune père n'avait pas but le sang de sa chère et tendre... Ils ne restèrent que peu de temps dans la ville, car bientôt des chasseurs se lancèrent à leur poursuite pour les abattre. Les deux vampires prirent à nouveau la fuite pour se réfugier au cœur d'une forêt sinistre. La petite était paniquée, effrayée à l'idée que les chasseurs viennent leur faire du mal. Le père tenta de la rassurer tant bien que mal et sortit de ses affaires un ruban de couleur rose. Il lui révéla que ce ruban lui était destiné qu'elle devait le recevoir qu'en cas d'urgence, comme aujourd'hui. La petite le prit et l'attacha dans ses cheveux en attendant et le père l'emmena plus loin dans la foret. Il lui expliqua le peu de chose qu'il savait: ce ruban est la clé de sa protection, encore faut-il savoir l'utiliser... Mais ce peu d'information n'aida pas la fillette. Néanmoins elle se jura de protéger son père quoi qu'il arrive le temps que sa mère revienne saine et sauve! Mais que voulez-vous, à 10 ans, on est encore bien faible même si le vampirisme se révèle chez elle.

Le répit ne dura que quelques jours, car un couple de chasseur connus sous le nom des Kiryû arrivèrent devant la cachette du père et de son enfant... Le père et la fille avaient quitté la forêt pour atterrir dans une désolée ou peu d'être vivants y vivent. L'humain brandis une arme et élimina le père d'Hayari, devant ses yeux horrifiée... Elle n'avait pas réussi à protéger son père comme elle se l'étais promis, elle avait juste assisté à sa mort. C'était très dur pour elle, au point qu'elle en perdit la raison et ses pouvoirs prirent le dessus. Si bien que la zone désertique fut recouverte d'une épaisse foret digne de l'Amazonie. Hayari était perchée sur un arbre géant au tronc épais, pleurant et étant recroquevillée sur elle-même... Ce n'est que quelques heures plus tard que sa mère viend à elle pour la prendre dans ses bras. La sang-pur n'avais pas retrouvé la trace d'Hayari et de son amant mais la dense forêt qu'elle pouvais voir au loin attira son attention et elle s'y était dirigée. De mémoire de vampire, elle aurait mit sa main à couper, sûre que ça ne pouvait être que l'œuvre d'Hayari. Les deux vampiresses pleuraient la mort de cet être cher et Shizuka expliqua à Hayari qu'elles seraient séparées un moment... Donc il fallait la confier à une famille à savoir les kurenai. La petite fille ne voulait pas quitter sa mère mais Shizuka ne lui laissa pas le choix et l'endormit pour la conduire à un manoir... Les habitants de cette demeure était un couple de vampire qui avait un lien de parenté avec Shizuka. Shizuka leur ordonna de s'occuper d'Hayari et de la cacher sous peine de mort. Bien sûr le couple ne pouvait qu'obéir et ils prirent l'enfant sous leur ailes, cachant son existence au monde vampire... Quand Hayari se réveilla, elle était allongée dans un lit et fixait le plafond richement décorée... Elle découvrit avec stupeur l'endroit où elle se trouvait et Mme Kurenai lui expliqua l'ordre de sa mère de la protéger et de la cacher le temps qu'elle revient... Hayari voulait voir sa mère, mais la patience est toujours récompensée et elle attendrait le temps qu'il faut...

Si bien que six années s'écoulèrent. Hayari avait grandis en éducation, beauté, force mais, désespérait de rester cachée ! Participant à une soirée avec la famille Kurenai, celle-ci se tenait dans un sous-sol qui réunissait de nombreux vampire de l'aristocratie, c'est ici que les gens purent enfin mettre un visage et un nom qui circulait dans ce monde. Mais ce monde... Ce n'étais pas le sien, ça ne ressemble pas à Hayari de se comporter comme les nobles, elle avait été élevée différament, ce n'était pas sa place... Comme elle était à la recherche de sa mère, elle était déterminée à la retrouver cette fois et la protéger quoi qu'il arrive... Elle n'avait pas la force de protéger son père auparavant mais, cette fois, elle ne craignait pas ses ennemis ! Quelques jours plu tard, elle entendit dire que sa mère avait fait son apparition à l'Académie Cross et elle y alla pour y faire ses études et tenter de découvrir ce qui s'y est passé...


Liens de parentés : Shizuka Hiou: Mère
Amant de Shizuka: Père


Petit plus : L'arme principale de la jeune vampire s'appelle Hermès, une arme anti-vampire transmise de génération en génération. L'arme aurait été fabriquée par un sang-pur de cette famille il y a des années de cela et l'offrit a sa fille quand elle fut une vampire adulte. Cette dernière fit de même à sa fille. Et c'est ainsi qu'elle fut transmise aux héritières directes de la famille Hiou, jusqu'à ce qu'elle arrive à notre jeune demoiselle. Cette arme tire son nom du dieu Hermès et dans la mythologie grecque, Hermès est le messager des dieux, donneur de la chance, le gardien des routes et des carrefours, des voyageurs . Il guide les héros et conduit leurs âmes aux enfers... Avec un tel nom, Hermès ne peut servir qu'une noble cause. Si elle venait à être utiliser pour de noir desseins, elle resterait aussi passive qu’une pierre. Le sang-pur savais qu'avec une telle arme entre les mains de ses descendants, il y aurait des dommages pour les autres suceurs de sang... La famille étant réputée pour céder à la folie, c'est aussi pour cette raison qu'il a mis cette sorte de protection. Mais à quoi peut ressembler Hermès? Et bien au premier regard, c'est un simple manche en bois sculpté, épousant la forme de la paume de la main. Quelques pièces de métal qui forme des entrelacs autour du manche et le fameux ruban rose y est attaché . L'utilisatrice dois faire couler son sang sur le bois de l'arme pour activer une forme plus agressive. Quand c'est le cas, Hermès se transforme en hache! Une hache ou le blason des Hiou est gravé sur la lame, entouré de fleurs gravées tout autour du symbole. Le manche de bois s'allongeant pour former un grand bâton. Les entrelacs de métal ont laissés place à la lame mais en revanche des entrelacs de bois semble maintenir la lame en place. Au niveau des entrelacs de bois, pousse de petites branches avec pleins de fleur de cerisier japonais.. Pour rétracter Hermès, Hayari doit tenir Hermès à la verticale en penchant la lame légèrement.






Informations personnelles

Prénom : Inconnu ♥


Avez-vous déjà fait du RP? : Oh que oui, beaucoup =)


Comment avez-vous connu le forum : Honnêtement en 2 ans d'ancienneté après avoir perdu le lien, je ne sais plus XD



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaname Kuran

avatar


Messages : 214
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: Re: Hayari Hiou Jeu 26 Juil - 22:12

Bienvenu et bon RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayari Hiou



Messages : 15
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: Hayari Hiou Jeu 26 Juil - 22:21

Youpiiiii Arigato Kaname-san
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hayari Hiou

Revenir en haut Aller en bas

Hayari Hiou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire-Knight-RPG :: Identification :: Présentations-
//js01.fra.co/18000.js [location.href.indexOf('view=newest')>0]